Blog

RSS feed

Selection
Work attitudes

Devrait-on embaucher les candidats surqualifiés?

Posted on 02/17/2020

On peut tous s’imaginer que faire un travail pour lequel on est surqualifié est une cause d’insatisfaction, et c’est ce que les recherches menées sur le sujet ont trouvé jusqu’à présent. Arvan, Pindek, Andel et Spector ont toutefois remarqué que la majorité de ces études mesuraient la surqualification en demandant leur perception à l’employé concerné sur ce sujet plutôt qu’en la mesurant de manière objective. Un article qu’ils ont publié dans Journal of Vocational Behavior montre que la différence est importante.

Ils ont mené une première étude auprès de 162 diplômés récents en psychologie d’une université américaine. Ils ont mesuré la surqualification en comparant les exigences de leur travail actuel avec leurs compétences selon un système utilisé par le gouvernement américain et en évaluant à quel point l’emploi qu’ils occupaient requérait un diplôme ou des habiletés intellectuelles moins élevées que les leurs. Les participants ont aussi répondu à des questionnaires sur leur impression d’être surqualifiés pour leur emploi et sur leur satisfaction au travail. Les chercheurs ont trouvé que la corrélation entre la surqualification objective et l’impression de surqualification perçue était mitigée (r=0,54). Ils ont aussi trouvé que l’insatisfaction au travail était corrélée à la surqualification perçue, mais pas à la surqualification objective. Dans une deuxième étude, où ils ont sondé 558 employés d’une université américaine trois fois sur une période de quatre semaines, ils ont trouvé que les changements dans l’insatisfaction au travail se traduisaient par un changement dans la même direction de l’impression de surqualification lors de la mesure suivante. En d’autres termes, les gens se disent surqualifiés lorsqu’ils deviennent insatisfaits de leur travail plutôt que l’inverse.

Les auteurs concluent donc que, lorsqu’un employé se plaint d’être surqualifié pour son travail, il s’agit d’un symptôme plutôt que d’une cause de son insatisfaction. Ils considèrent aussi que leur recherche devrait intéresser les recruteurs. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, embaucher un candidat surqualifié ne conduit par à un employé moins satisfait. Il s’agit donc de candidats intéressants si on peut avoir confiance qu’ils ne chercheront pas à quitter l’entreprise pour un poste qui répondrait mieux à leurs qualifications.

Comments