Blogue

Flux RSS

Attitudes au travail

Les photos de nos proches dans notre bureau

Publié le 24 mars 2021

On voyait déjà, avant la pandémie, une tendance vers l’adoption de postes de travail non-assignés pour les travailleurs, qui n’auraient qu’à réserver un bureau au besoin. On peut penser que cette tendance risque de prendre de l’ampleur dans les prochaines années avec les transformations à venir dans les milieux de travail. Or, puisqu’un espace de travail n’appartiendra plus exclusivement à une personne, cela signifie peut-être la fin des photos de famille que plusieurs utilisaient pour décorer leur tanière. Hardin, Bauman et Mayer ont publié un article dans Organizational Behavior and Human Decision Processes qui laisse penser qu’il y aura peut-être un coût à la fin de cette pratique.

Ils ont mené une première étude où 181 travailleurs de milieux variés décrivaient leur espace de travail, notamment quant à la présence de photos. Les patrons de ces personnes remplissaient aussi un questionnaire sur la performance du participant ainsi que sa propension à gonfler ses comptes de dépenses. Les chercheurs ont trouvé que les employés qui avaient des photos de leur famille dans leur milieu de travail n’avaient pas une performance supérieure aux autres, mais étaient plus honnêtes dans leurs comptes de dépenses. Cet effet n’existait pas pour les autres types de photos, telles que des paysages. Ce résultat étant corrélationnel, les auteurs l’ont confirmé ensuite dans trois expérimentations où ils demandaient à des participants d’afficher des photos de proches ou de paysages avant de leur laisser la chance de tricher à des tâches. Tel qu’ils s’y attendaient, les participants trichaient moins en présence de photos de leurs proches.

Il existe une tendance, dans les entreprises, à rendre les lieux de travail impersonnels, certaines interdisant même les objets personnels tels que des photos de la famille. Cette recherche nous montre toutefois que les humains sont des animaux sociaux complexes, et que cette complexité peut avoir des impacts positifs pour les organisations qui les emploient.

Commentaires