Blogue

Flux RSS

Leadership

Ce que les travailleurs pensent des algorithmes

Publié le 5 janvier 2021

Avant que la pandémie ne change le monde et mette à l’avant-plan des sujets tels que la santé psychologique au travail et la gestion à distance, vous vous souviendrez peut-être qu’un des thèmes importants en gestion des ressources humaines était l’utilisation intelligente des données. Un des avantages qu’on attribue parfois aux algorithmes pour justifier leur utilisation est qu’ils vont permettre des décisions plus objectives et exemptes de biais. Newman, Fast et Harmon ont toutefois publié un article dans Organizational Behavior and Human Decision Processes qui laisse penser que les entreprises auront tout un travail à faire pour convaincre les employés que c’est bien le cas.

Une de leurs quatre études s’est déroulée dans une université américaine où 1654 employés ont été consultés quant à un nouveau système de prise de décisions pour les ressources humaines. Quatre questionnaires différents ont été envoyés avec deux variables indépendantes (2x2). La moitié des questionnaires disaient que les décisions seraient prises par l’équipe des ressources humaines, et l’autre moitié qu’elles seraient prises par un algorithme. La deuxième variable indépendante était que les décisions pouvaient être basés sur des facteurs quantitatifs ou une évaluation qualitative. Ils ont trouvé que les algorithmes étaient perçus par les employés comme moins justes que les jugements de l’équipe de ressources humaines, et que les gens considéraient les évaluations qualitatives plus justes que celles qui sont quantitatives. Le même genre de relation a été observé quant à l’engagement des travailleurs envers l’université.

L’ensemble de leurs quatre études amène les auteurs à conclure que les employés jugent les algorithmes comme réductionnistes et ne tenant pas suffisamment compte du contexte pour être justes. Dans leur conclusion, ils proposent que les algorithmes risquent de miner des fonctions de base d’une organisation : des leaders qui déterminent ensemble les valeurs et les priorités de l’équipe à partir de discussions. Une organisation qui songe à recourir aux algorithmes devrait donc non seulement en considérer les avantages, mais aussi les inconvénients.

Commentaires