Blogue

Flux RSS

Innovation

Le télétravail et la carrière

Publié le 20 avril 2020

La crise de la COVID-19 a forcé bon nombre de travailleurs à pratiquer leur activité à la maison. Ils ont ainsi pu expérimenter ce qu’une petite minorité connaissait déjà, soit le télétravail. On lit souvent que, lorsque la crise prendra fin, le monde du travail aura changé et que bien des employés, qui ont pris goût au travail à la maison, continueront de bouder les ponts. Mais est-ce à leur avantage? Golden et Eddleston avaient mené une étude qui cherchait à mieux comprendre comment la pratique du télétravail avait un impact sur la carrière des employés. Ils l’ont publiée au début de l’année dans Journal of Vocational Behavior.

Les chercheurs ont obtenu la collaboration d’une firme de services informatiques qui leur a permis de sonder 405 employés sur leurs pratiques de télétravail puis de suivre l’évolution de leur carrière au cours des six années suivantes. Ils ont trouvé que ce n’est pas le fait de travailler à distance qui pouvait nuire aux chances de promotions ou aux augmentations de salaire des employés, mais le nombre d’heures passées en télétravail. En effet, ceux qui travaillaient beaucoup à la maison avaient moins de promotions et d’augmentations de salaire que ceux qui s’adonnaient peu fréquemment à cette pratique. L’effet négatif du télétravail était plus important lorsque la personne travaillait dans une équipe au sein de laquelle le télétravail n’était pas la norme. Les employés pouvaient toutefois diminuer les désavantages du télétravail en acceptant des tâches qui excédaient ce qui leur était normalement demandé ou en augmentant le nombre de contacts en face-à-face avec leur patron.

Ces résultats me font croire que, si on peut s’attendre à ce que les gens travaillent davantage de la maison après la pandémie qu’ils ne le faisaient auparavant, cela ne deviendra pas une pratique systématique. Les employés qui veulent bénéficier des avantages du télétravail devront chercher un équilibre en maintenant une présence au bureau et des contacts avec leurs patrons.

Commentaires