Blogue

Flux RSS

Personnalité

L’émotivité pour prédire le comportement

Publié le 21 janvier 2019

On ne voit pas d’essoufflement dans l’utilisation des tests de personnalité en sélection, même si la recherche montre clairement la limite de ces outils dans la prédiction du comportement dans des situations données. Les tests de personnalité décrivent une tendance générale à agir d’une manière. Or, comme on l’a vu précédemment, les gens adaptent leurs comportements aux circonstances davantage qu’ils ne tendent à agir de manière homogène.

Les mêmes auteurs, Minbashian, Beckman et Wood, ont publié un nouvel article dans Journal of Organizational Behavior qui pousse plus loin leur investigation de la contingence de la personnalité aux circonstances. Ils ont demandé à 201 gestionnaires qui participaient à un programme de développement de répondre cinq fois par jour, pendant trois semaines, à un court sondage informatique sur ce qu’ils faisaient à ce moment précis. Ils devaient décrire à quel point leur tâche était exigeante, comment ils se sentaient par rapport à elle et à quel point ils étaient consciencieux dans leurs comportements. Ils ont trouvé que tous les participants n’adaptaient pas leur comportement à la tâche de la même manière, et que cela dépendait en grande partie de l’émotion qu’ils ressentaient. Ils ont divisé les participants en six groupes qui avaient des manières différentes de s’adapter en fonction de la tâche. Dans leur conclusion, ils donnent l’exemple de deux individus qui sont moins consciencieux que la moyenne. Ils agiront de manière similaire pour des tâches peu exigeantes. Lorsqu’ils seront sollicités, toutefois, un premier pourrait y mettre beaucoup d’efforts parce qu’il est stimulé, mais l’autre non parce qu’il ne réagit pas ou encore que la tâche suscite une émotion négative.

Ce résultat montre l’importance, lorsqu’on veut amener un changement, de porter une attention à l’affect des personnes qui guide leurs comportements. Ceux qui me côtoient savent que je crois beaucoup à l’utilité des techniques de psychothérapie dans des situations qui sont actuellement traitées sous un angle de coaching. Les êtres humains sont complexes, et ils apprennent facilement mais il n’est pas facile de les faire changer sans aller en profondeur.

Commentaires