Blogue

Flux RSS

Attitudes au travail

La satisfaction avec le salaire

Publié le 17 septembre 2018

Le marché du travail s’avère particulièrement à l’avantage des employés en ce moment dans plusieurs industries, si bien qu’on observe dans plusieurs entreprise une pression à la hausse sur les salaires pour attirer ou garder à son emploi les meilleures ressources. Yao, Locke et Yammal ont mené une recherche qui visait à mieux comprendre ce qui fait qu’une personne est satisfaite de sa rémunération. Les résultats ont été publiés dans Journal of Organizational Behavior.

Ils ont mené un sondage auprès de 481 américains qui occupaient une variété d’emploi dans diverses organisations. Ils leur ont demandé de comparer leur rémunération à leurs attentes, soit ce qu’ils percevaient qu’était un salaire normal ou ce qui se payait sur le marché. Sans surprise, ils ont trouvé une relation linéaire entre l’écart qui existe entre le salaire et les attentes d’une part, et la satisfaction d’autre part. Entre autres choses, cela signifie que les employés qui se sentent surpayés sont plus satisfaits que les autres. Cette relation est d’ailleurs plus prononcée pour ceux qui sont au bas de la distribution des revenus que pour les haut salariés.

Dans leur conclusion, les auteurs font deux suggestions aux entreprises. D’une part, s’ils ont les ressources disponibles, il n’y a pas de désavantage à surpayer les employés. D’autre part, ils suggèrent aux entreprises que la satisfaction avec le salaire est grandement influencée par les standards de comparaison que se donnent les employés. Les firmes ne peuvent bien sûr pas choisir à qui leurs employés se comparent, mais elles peuvent influencer ces comparaisons dans leurs communications. Les fameux balisages de rémunération qui sont menés par plusieurs organisations me viennent en tête. Peut-être peuvent-ils être rendus plus crédibles par de meilleures communications et une plus grande transparence?

Commentaires